Mardi 25 Novembre 2014

Ce matin nous quittons notre camping du bord du lac Taupo avec regret, car c’est réellement un petit coin de paradis…mais nous ne quittons pas Taupo pour autant, nous décidons de faire des emplettes dans le centre ville. Celui ci est situé au bord du lac et nous en profitons pour profiter de la vue majestueuse sur le lac et le Tongariro au loin. Emilie fait un petit tour au magasin de l’Armée du Salut (un vrai magasin super bien achalandé…et en plus on fait une bonne action), quant à moi j’enchaine avec un grand magasin de sport histoire de trouver des chaussures de trail pour une petite course que j’ai vu prochainement vers Auckland…mais ça c’est une autre histoire.

Avant de partir de Taupo nous faisons un crochet par le bord de la Waikato River, un des hauts lieux du saut à l’élastique de NZ et accessoirement de swing, la version « light » du saut qu’Emilie avait peut être envie d’essayer…mais quand on s’approche de la falaise de 50 mètres qui surplombe la rivière, bizarrement Emilie se rappelle qu’elle peut pas, elle a piscine.

bungee

Après cette tentative avortée si prêt du but nous nous dirigeons vers une des curiosités naturelles de la région, les chutes de Huka ou « Huka Falls« . Ces chutes drainent le lac Taupo dans la Waikato River et sont d’une puissance impressionnante…220 000 litres par secondes !

b89b399b-bd37-4f0c-9ab0-76c9531fe374_wm.jpg

En bref ça fait deux piscines olympiques à la secondes…les eaux sont de plus magnifiques car la puissance des chutes insère des micro bulles d’air dans l’eau qui se reflètent au soleil. C’est vraiment un spectacle grandiose, on sent la terre trembler sous nos pieds…il parait que certains malades s’amusent à descendre ces chutes en kayak.

Ces chutes font parties d’un immense réseau hydro électrique qui exploite les richesses naturelles de la région. Tout au long de la journée nous allons d’ailleurs voir les différentes sources de productions d’électricité de la région: barrages, centrales géothermiques …la Nouvelle Zélande a fait le choix du non-nucléaire et ça se voit ! A méditer… Nous profitons du magasin de producteurs de miel qui jouxte les chutes pour faire quelques achats de la spécialité locale, le miel de Manuka.

29af03e2-8c9d-4838-b979-794c172a2e73_wm.jpg

 

La région fourmille également de sites géothermiques « touristiques », signes d’une activité volcanique pas si vieille ! Nous prenons d’ailleurs la route pour Rotorua et sa région, un des hauts lieux de la culture maori, et principale site de géothermie dans l’Ile du Nord. Nous nous arrêtons quelques kilometres avant Rotorua pour visiter le site de Waiotapu, un des plus beaux sites naturels, les « Eaux Sacrées »en maori.

2aef90a5-0191-43ac-9c35-c9689cf642902_wm.jpg.jpg

Ce parc regorge sur 20 km2 de tout ce qu’il peut se trouver comme curiosité géothermique: geyser, soucis chaudes, sources ferrugineuses et autres piscines de boue. Le spectacle est visuellement fabuleux, mais olfactivement nettement moins appréciable.

6467c916-72c4-4b7d-80fa-20d0e27f8a802_wm.jpg.jpg

Ca sent le souffre partout…c’est à dire une odeur d’oeuf puissance 1000. La palette de couleurs (dues aux différents minerais présents dans l’eau) que l’on retrouve dans ces piscines naturelles est quand même magnifique et on en prend les yeux (et le nez aussi, ok).

 

29a29323-72b8-4b88-97f3-5392fbfb12e2_wm.jpg

799249ac-1567-4eb0-8afe-f29820c2c8a1_wm.jpg

5763fe60-2330-4b8e-b7d8-72fbaa8cc8722_wm.jpg.jpg

 

L’estomac un peu chamboulé par ces odeurs, on décide d’achever notre système digestif par un petit tour sur une des attractions bien débiles que seuls les NéoZ peuvent inventer: le Zorb ! Imaginez une jolie colline de prairie bien verte comme on en trouve en Nouvelle Zélande, prenez une grande boule gonflable, montez la boule en haut de la colline, installez vous dedans et c’est parti ! Sensations fortes et désordres gastriques assurés… Surtout que l’on complique la tâche en descendant sans eau à l’intérieur de la boule…erreur grave car l’eau stabilise la boule. On aurait du se méfier, les locaux prenaient l’option « eau » !

C’est donc les tripes en vrac que nous faisant la visite de Rotorua, un des berceaux de la culture maori. La ville est, tout comme sa soeur Taupo, situé prêt d’un grand lac, ancien cratère d’un volcan.  Ici aussi la géothermie est partout présente, jusque dans les jardins publics qui pétaradent dans tout les sens…et qui eux aussi sentent l’oeuf pourri.

6d93c96d-2f27-40fc-95ef-c440fe4fb39b_wm.jpg

 

 

Malgré l’odeur la ville est vraiment belle, un des énièmes mélanges anciens/nouveaux de la Nouvelle Zélande. Les bâtiments de styles victoriens côtoient les immeubles modernes, et les grands parcs publics jouxtent les sites maoris.

1bff4f7a-ca3f-458a-9045-d0acaae6b0a0_wm.jpg

Le site le plus majestueux est le Government Garden et le Rotorua Museum, un ancien bain thermal reconverti en musée de la ville…tout autour des jardins existent d’ailleurs encore une multitude de bains et spas.

b365a2c1-0fa5-4ca1-a3c7-0f3117061b64_wm.jpg

2142ccd1-fd3b-4db0-9736-536df46aef41_wm.jpg

 

326946b8-8bf7-4abb-8a3f-24fee9f57db5_wm.jpg

Mais, comme partout dans le pays , à 18h c’est opération ville morte…tout ferme et il ne reste plus que quelques restaurants pour attirer les touristes. C’est par contre ici que l’on se rend compte que Noel approche car les rues sont ornées de décorations…difficile de s’imaginer si prêt du 25 décembre quand ici on est en short et qu’on voit les gens se baigner dans le lac !

7d6599d0-43da-4908-9b7d-86fa3e7c9a58_wm.jpg

Nous continuons notre tour du centre ville en visitant les quelques commerces restés ouverts (ici le commerce 24/24 est tenu par des chinois!) et nous croisons en chemin quelques maoris qui pratique le salut maori ou hongi en se frottant nez contre nez. C’est l’équivalent de la poignée de mains occidentale, que les maoris peuvent faire en complément du hongi.

Nous prenons la route après avoir pris un repas à emporter, pour Emilie ce sera une grande spécialité du coin, le Cheese Naan…et oui ici on trouve de la cuisine indienne partout et ce n’est pas pour lui déplaire…quand à moi vous l’avez deviné si c’est à emporter c’est Fish and Chips ! Il faut avouer que l’on ne se jette pas vraiment sur nos plats tant l’odeur de souffre, présente tout au long de la journée, nous a bien perturbé le système digestif.

Nous roulons ensuite en direction de Matamata, situé à une heure de route, où se situe le village des Hobbits, que nous visiterons demain … Bilbo et Frodo, préparez l’apéro !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s