Dimanche 23 Novembre 2014

Après une bonne nuit de repos dans un VRAI lit, nous prenons un bon petit déjeuner en compagnie de Howard et en profitons pour faire plus ample connaissance. Sa maison est vraiment belle, avec des volumes dignes des maisons hollywoodiennes…nous profitons d’un café qui ressemble vraiment à du café (et non pas le sympathique café soluble que l’on boit dans notre camping car…) Bientôt un couple d’ami se joint à nous pour le petit déjeuner puis ensuite pour voir le match de rugby Angleterre-Nouvelle Zélande. Difficile de boire autre chose qu’une biere en regardant du rugby mais on s’y fait !

 

Nous débutons la journée en descendant sur le front de mer de Wellington, près du musée Te Papa, où se situe un marché très sympa, plutôt orienté gastronomie et bons produits. Un plaisir de se ballader le long des quais, les stands sont tous plus appétissants les uns que les autres, on trouve même un marchand de crêpes dont on peut bien se demander ce qu’il fout aussi loin de la Bretagne 🙂

 


image

image

Le beau temps est de la partie et nous flanons le long du bord de mer, le navire de Sea Sheperd est toujours là et nous en profitons pour faire quelques achats…on poursuit plus loin avec l’entrainement des avirons. Encore une fois l’influence anglaise est bien présente, aviron, rugby, cricket…que des sports de gentlemen !

 

image

Plus loin je montre à Emilie une curiosité dont parle le guide des Frogs…une cabine de France Telecom sur une place de Wellington…étrange mais ça l’est encore plus quand on sait qu’on entend la Corse ! La même cabine est installée à Ajaccio, c’est un artiste corse qui a eu cette idée…Emilie est heureuse d’entendre ses racines (même si l’écouteur est un peu détraqué).

 


image

image

Nous enchainons avec un symbole, le Cable Car ou funiculaire de Wellington, une antique machine datant de 1902 permettant de s’élever jusqu’aux hauteurs de Wellington et ainsi profiter de la vue grandiose sur la baie. Le Cable Car est pratiquement celui d’origine et ce malgré les rénovations, il permet de franchir les 162 mètres de dénivelé entre le centre ville et Kelburn, un des plus beaux quartiers de la ville.

image

image

image

Arrivés en haut la vue est sublime, il n’y a pas un seul nuage et pas grand monde non plus…que du bonheur ! Pour redescendre vers le centre ville plutôt que de faire le chemin inverse nous empruntons le chemin qui traverse les Botanics Gardens, un immense parc de 25 hectares plantés d’une forêt native, d’une collection de plantes rares et de milliers de rosiers. Il est classé par la Nouvelle Zélande comme jardin d’utilité nationale !

image

image

Le jardin date de 1870, les plantes sont donc grandioses, là aussi c’est véritablement un jardin à l’anglaise avec des essences néozélandaises…on trouve même un grand parc pour les enfants où on se dit que Camille serait bien heureuse…

 

Nous traversons par la suite une roseraie magnifique bordée d’un terrain de cricket…et décidément on n’y comprend rien !

image

Pour regagner la ville on traverse un très vieux cimetiere datant lui aussi de 1870…assez mysterieux mais très joli. Ce parc débouche sur le quartier des affaires de Wellington, là où se trouve également le Parlement qui ressemble bizzarement à une rack de diapositives Kodak …les NéoZ trouvant plutôt que cela ressemble à une ruche !

 

Vient l’heure de faire un bon repas après ce trekking urbain…et là j’ai une idée derriere la tête…j’ai vu que quelque part dans le coin se trouve un restaurant sympa…et belge, donc un endroit où l’on boit de la bonne bière ! Il s’appelle le Leuven, en plein quartier d’affaire sur Featherston St.

image

image

Le décor est bien typique des restaurants du Nord et de Belgique, et la cuisine de même. Pour moi ce sera une saucisse stoemp (presque aussi bonne qu’au Restobiere de Bruxelles pour les connaisseurs…) accompagnée de Leffe puis Westmalle ! Le bonheur…Emilie fera plus simple avec quelques moules frites. Bien repus nous continuons notre périple sur le bord de mer de Welly qui décidement nous plaît de plus en plus sous ce soleil radieux. C’est vraiment une capitale à taille humaine où l’on se verrait bien vivre…un peu comme partout en NZ d’ailleurs en fait.

image

Nous continuons nos emplettes dans un magasin de sport du centre ville puis au magasin Canterbury de Lower Hutt, la banlieue de Wellington où je fais une razzia. La marque aux 3 kiwis est bien moi chère qu’en France, et j’en profite ! Nous quittons avec regrets les faubourgs de Welly, cela vaut clairement le coup de rester quelques jours pour visiter la région.

 

Nous prenons la route direction le nord de l’Ile, le temps étant prévu très beau pour demain, nous avons prévu de faire la fameuse randonnée du Tongariro. Pour cela nous empruntons la route 1, une des plus grandes du pays (mais bon ca va, c’est pas l’A8 aux heures de pointes…) qui longe la côte Ouest de l’Ile avec des vues magnifiques sur l’ile de Kapiti au large. La route est cependant vite monotone et nous nous arrêtons bien fatigués au village de Hunterville, au Queen Park, un parking aménagé en bord de route…pas le plus beau coin mais ça fera l’affaire pour 2 voyageurs fatigués !

image

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s