Vendredi 21 Novembre 2014

Aujourd’hui est un jour triste…car c’est notre dernier jour dans l’île du Sud. Et oui déjà deux semaines de passées, dans un sens on a vraiment l’impression d’être là depuis une éternité vu le nombre de choses que l’on a fait, les rencontres, les paysages… Et en même temps on se dit qu’il faudrait 10 fois plus de jours pour tout voir !

Nous émergeons donc de notre bolide avec un petit pincement au coeur, en se disant qu’on quitte une île magnifique, mais avec plein d’envie pour la suite du voyage !

Sitôt la fin du petit déjeuner nous prenons la route directement Picton, le grand port de l’île du Sud, point de départ des ferries vers Wellington. Au passage nous avons prévu quelques haltes dans la région autour de Picton, le Malbourough.

Cette région est mondialement connue pour abriter les plus grands vignobles néo-zélandais ainsi qu’une agriculture fruitière très développée. Plein de bonnes raisons pour la découvrir ! En plus le temps est relativement clément malgré quelques gros nuages…

Direction Blenheim, grande ville de la région où nous comptons faire quelque courses et surtout quelques dégustations ! Le trajet est relativement court, une heure environ, le paysage étant, comme hier, une succession de petites collines et de grandes pleines agricoles. Aux abords de Renwick,   nous rentrons dans le vif du sujet, les immenses champs de vignes se succèdent, on est bien dans le Malbourough !

image

La vigne est une vraie manne ici, les températures clémentes et les pluies abondantes succédant au grand soleil sont des atouts pour la culture du raisin. Beaucoup des domaines de Malbourough ont des noms français, certains domaines étant même gérés par des français depuis les années 70, lors de l’essort de la viticulture en Nouvelle-Zélande.

image

Pour nous ce sera une petite halte dégustation au domaine de Michael Seresin, un grand producteur de cinéma reconverti dans les vignobles et la culture d’oliviers. Ses vins sont réputés pour être excellents (mais pas bon marché !)  notamment les blancs, la spécialité de la région à travers le Sauvignon. Nous stoppons à la boutique attenante aux chais où une dame nous fait déguster, sans modération ! Les blancs sont effectivement très bons avec des mélanges de Sauvignon / Sémillon qui donnent des vins très équilibrés. On opte pour 2 bouteilles de blanc mais vu que le Merlot est aussi très sympathique on ajoute 2 bouteilles de rouge ! Les prix sont très variés, de 20 euros à 120 euros la bouteille… Bizarrement la dame nous a plutôt fait goûter le vin à 20 euros ! Pas plus mal de toute manière…

image

image

Après cette petite dégustation nous enchainons avec une visite qui me tenait à coeur…la brasserie Moa de Blenheim ! Et oui c’est assez surprenant mais un kiwi, ancien vigneron passionné de bière, s’est installé dans le coin. Et il en profite pour faire une des meilleures bières de Nouvelle Zélande, primée partout dans le monde, avec des spécialités géniales telles que la Sauvignon Porter, la Belgian Triple, la Triple Oak Rhum vieillie en fût de rhum…et j’en passe. Ici pas de dégustation (même si l’envie ne manque pas !) mais une petite razzia pour ramener au pays…d’autant plus que cette bière est introuvable en France. Attention quand même à ne pas trop charger la valise car on s’apercevra plus tard que les quantités sont contrôlées à l’aéroport mais ça c’est une autre histoire…

image

image

Les publicités excellentes de la brasserie

Après quelques courses au Pak N’ Save,  un supermarché où tout est en grosse quantité, nous prenons la route de Picton, située à quelques kilomètres de là.

image

En fait même si Picton est le grand port de la région, la ville en elle-même est assez petite, de plus nous sommes hors saison ce qui fait que beaucoup de commerces et de restaurants sont fermés. Nous choisissons sur les conseils du guide Frogs le restaurant The Café, sur le front de mer. La cuisine est locale, l’équipe est jeune et super dynamique, nous en profitons pour goûter les spécialités du coin…Pour moi ce sera fishbait (petite friture de poisson local) et pour Emilie les green mussels, les moules vertes de la région qui sont énormes !

wpid-68e62136-afa7-4560-b4aa-8ece2e69387b_wm.jpg

« Euh…c’est des moules de Tchernobyl ? »

 

 

Bien rassasiés nous en profitons pour faire une petite balade digestive sur les hauteurs de Picton, en direction du « Snout », le groin, une colline qui surplombe Picton et s’avance dans la mer… Le début de la randonnée se situe juste en face du restaurant (mais on en quand même bien galéré pour le trouver !)  on serpente en crête pour finalement se retrouver au bout du groin, avec un panorama exceptionnel sur les Malbourough Sounds. Et comme toujours en NZ même au milieu de nulle part on retrouve petite table, banc et bien sûr toilettes ! Le tout toujours impeccable…

image

image

Nous faisons le chemin en sens inverse vers la ville en profitant toujours de ces magnifiques paysages qu’offrent les Sounds. Au passage nous apercevons le ferry qui nous amènera demain vers l’île du Nord.

image

image

image

La providence est même avec nous car je trouve un billet de 50 dollars sur le chemin…de quoi payer l’apéro du soir 😉

image

image

Puis nous nous balladons dans le centre-ville de Picton (bon OK la visite est très rapide vu la grandeur de la ville) puis nous nous dirigeons vers le terminal des ferries, j’en profite pour changer l’horaire de départ car 9h c’est beaucoup trop tard, du coup on prend 6h30 histoire de profiter de la journée de demain ! Bon je vois bien que Emilie préférerait faire la grasse matinée mais elle prend sur elle…

image

Emilie fait copain copain avec le mouton le plus moche de Nouvelle Zélande

image

Coeur de baleine…taille réelle !

La dame du terminal est, comme toujours, adorable et nous fais le changement sans problème…elle nous conseille même sur l’endroit où passer la nuit. Mais ça par contre c’est un conseil en bois…en effet elle nous conseille de rester près du terminal, il y a quelques places en épi pour 4 camping-car et de fait il n’y a personne…on se dit super, comme ça demain on sera au plus près de l’embarcadère ! Après un petit repas et bien fatigués nous éteignons donc…Sauf que la dame a omis de nous préciser que le port est TRÈS bruyant, même la nuit et que les places de stationnement sont entre le port ET la gare…

image

image

Camping car…kiwi style

Bref une bonne nuit toute pourrie en perspective. On se console en se disant que demain la dernière ligne droite de notre périple va débuter…et qu’il faut bien en profiter !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s